Navigation: Injustifiée

Environnement d’affaires
0

À compter du 1er février 2015, les tarifs du péage sur l’autoroute 30 passeront à 1,85$ par essieu, ce qui représente une augmentation de 60 pour cent par rapport aux tarifs inauguraux. Ainsi, pour emprunter la nouvelle partie de l’A30 reliant Vaudreuil-Dorion à Candiac, il en coûtera maintenant près de 13$ pour les camions lourds à sept essieux, comparativement à 8$ en décembre 2012. Cette hausse, que plusieurs considèrent injustifiée, est dénoncée par divers regroupements et organismes de Montréal et des environs. Jumelée à la mise en place de la bourse du carbone, adoptée seulement par le Québec et la Californie, l’augmentation des tarifs risque d’exposer le Québec à un manque de compétitivité avec les provinces et les états voisins. «Les entreprises ne seront pas capables d’absorber un tel coût et devront refiler la facture à leurs clients, ce qui se répercutera par la suite sur le prix des biens que l’on consomme», indique Marc Cadieux, président-directeur général de l’Association du camionnage du Québec (ACQ).