15,5 M$ à InnovÉÉ pour concrétiser des projets collaboratifs en électrification des transports

Le gouvernement du Québec accorde une subvention de 15,5 millions $ à InnovÉÉ, le regroupement sectoriel de recherche industrielle en projets d’énergie électrique, dans le but de concrétiser des projets collaboratifs en électrification des transports.

Cette subvention a été accordée dans le cadre du Plan pour une économie verte 2030, dont l’une des mesures vise à stimuler le développement des filières stratégiques pour la transition énergétique au Québec.

(Illustration : InnovÉÉ)

«La recherche collaborative est un véritable accélérateur de progrès. Cette subvention permettra de stimuler, d’accompagner, de financer et de concrétiser davantage de projets d’innovation visant la réduction des émissions de gaz à effet de serre», a déclaré Thierry St-Cyr, président-directeur général d’InnovÉÉ.

«InnovÉÉ est reconnaissant de la confiance et du soutien continus apportés par le gouvernement du Québec.»

Parmi les collaborations d’InnovÉÉ au sein de l’industrie du camionnage, il y a celle avec FPInnovations pour la conception d’une semi-remorque hybride destinée aux opérations forestières, celle avec l’ETS et Dana-TM4 dans le développement d’outils et modèles de simulation des conditions d’endommagement en fatigue des câbles à haute tension dans les systèmes de motorisation électriques, et l’étude menée en collaboration avec Propulsion Québec sur le potentiel de l’hydrogène vert dans le camionnage de longue distance.

Cette subvention s’ajoute aux 54,2 millions $ investis par le gouvernement dans des projets collaboratifs entre l’industrie et les milieux de la recherche afin de lutter contre les changements climatiques.

«On veut que le Québec devienne le premier État carboneutre en Amérique du Nord. Pour atteindre cet objectif, il faut passer par l’électrification de nos transports. Les projets soutenus par InnovÉÉ apportent des solutions qui auront un effet décisif dans notre lutte contre les changements climatiques», a déclaré le ministre de l’Économie, de l’Innovation et de l’Énergie, Pierre Fitzgibbon.

Donnez votre avis

Vos données ne seront ni publiées, ni partagées.

*