18,1 millions $ de revenus pour Nikola au 2e trimestre, objectif livrer 500 camions à batteries en 2022

Le fabricant américain de camions électriques Nikola a généré des revenus de 18,1 millions $ (U.S.) au cours du deuxième trimestre de son exercice 2022.

Pour le président et chef de la direction de l’entreprise, Mark Russell, l’élément marquant de ce trimestre aura toutefois été le début des livraisons de véhicules de production Tre à batteries à des concessionnaires.

L’entreprise a en effet construit 50 unités de son modèle Tre à batteries à son usine de Coolidge en Arizona, 48 d’entre eux ayant été livrés à des concessionnaires durant cette période. Les deux autres ont été livrés en juillet et figureront aux résultats du troisième trimestre.

Rangée de camions Nikola Tre à batteries au soleil couchant.
Nikola vise à livrer jusqu’à 500 Tre à batteries d’ici la fin de l’année. (Photo : Nikola Motor)

La cadence de production devrait atteindre cinq unités par quart de travail d’ici novembre et la phase 2 de l’expansion de l’usine est en cours, devant être terminée au début de 2023.

Ce ne serait qu’un début. « Nous sommes engagés à atteindre nos objectifs du deuxième semestre », a déclaré M. Russell, qui vise à livrer jusqu’à 500 Tre à batteries d’ici la fin de 2022.

Nikola a également poursuivi avec cinq flottes partenaires des tests en conditions réelles au cours du deuxième trimestre, toujours avec des Tre à batteries. Ensemble, elles ont parcouru 34 582 kilomètres (21 614 milles), avec des taux de temps de productivité variant de 91 % à 100 %.

Piles à combustible hydrogène

Dame à une station de ravitaillement en hydrogène.
(Photo : Nikola Motor)

Des modèles Tre tirant leur électricité de piles à combustible hydrogène ont commencé à faire l’objet de tests pilotes au cours de ce deuxième trimestre. La firme de camionnage TTSI a accumulé un peu plus de 6 000 kilomètres (3 800 milles) aux compteurs de ces camions zéro émission dans le sud de la Californie.

Walmart devrait commencer à faire de même à compter du 22 août, toujours dans le sud de la Californie.

Les données recueillies lors de ces essais serviront à améliorer les caractéristiques et performances des camions à hydrogène de Nikola.

L’entreprise a également entamé la construction d’une station de ravitaillement en hydrogène dans la ville d’Ontario en Californie et compte en construire deux autres, aussi en Californie, d’ici la fin de 2023.

Donnez votre avis

Vos données ne seront ni publiées, ni partagées.

*