Camions au gaz naturel à assistance électrique : Des flottes témoignent

Avatar

Certains ont déjà reproché aux camions munis de moteurs au gaz naturel d’être un peu justes au niveau de la puissance, surtout en montée de côtes.

Toutefois, la compagnie texane Hyliion croit que l’assistance d’une motorisation électrique et à couple élevé peut venir à bout de cet irritant et a entrepris de le démontrer en mettant à la disposition de trois flottes de la région de Portland un Freightliner Cascadia à cabine de jour doté d’une telle technologie, en plus de son moteur au gaz naturel comprimé (GNC) de 12 litres.

(Photo: Business Wire)

La flotte québécoise C.A.T. a une fois de plus fait office de pionnière puisqu’elle a déjà l’un de ces camions sur la route.

Selon Hyliion, ce « coup de pouce électrique » ajoute 120 chevaux à un camion de classe 8 au GNC, lui permettant de se comporter comme son équivalent diesel mais avec seulement une fraction des émissions polluantes.

Chacune des trois flottes participantes a mis à l’essai le camion préparé par Hyliion sur une période de trois semaines en Oregon et, apparemment, se sont déclarées satisfaites de l’exercice.

Baker Rock Resources, une entreprise de transport de matériaux de construction et de matériel d’aménagement paysager, déclare avoir vu l’un de ses chauffeurs grimper sans effort une pente abrupte avec une charge complète. Elle dit envisager sérieusement de faire l’acquisition de cette technologie.

Quant à la Tillamook County Creamery Association qui, comme son nom le laisse deviner, transporte des produits laitiers, elle dit avoir noté des gains de puissance sur ses trajets autoroutiers, ainsi qu’une baisse de sa consommation de carburant.

« Pouvoir tester un camion hybride GNC-électrique nous a permis d’être aux premières loges pour voir comment la technologie disponible aujourd’hui performe sur nos itinéraires de distribution, avec suffisamment de puissance pour venir à bout des cols de montagne », a déclaré la porte-parole Jocelyn Bridson.

CalPortland, qui transporte du ciment, du béton et autres matériaux de construction, s’est dite séduite par la faible empreinte carbone de la formule hybride. Le directeur de la gestion de flotte, Matthew Meyer, l’a qualifiée « d’extrêmement prometteuse ».

Pour le PDG et fondateur de Hyliion, Thomas Healy, « Le fait de tester notre technologie avec des opérateurs de flottes réputés et en conditions d’utilisation réelles était essentiel. »

Donnez votre avis

Vos données ne seront ni publiées, ni partagées.

*