Corridor de recharge de plus de 1 300 km pour camions électriques à batteries

L’entreprise TeraWatt Infrastructure entreprend la mise sur pied d’une série de sites de recharge pour camions électriques à batteries, entre le port de Long Beach à Los Angeles en Californie et El Paso, au Texas.

Ce corridor de l’autoroute I-10 représente une distance de 831 milles, ou 1 330 kilomètres.

Carte Google Maps qui indique la distance entre le port de Long Beach et El Paso
(Image : Google Maps)

Si le projet réussit, il ferait mentir l’idée reçue selon laquelle les camions électriques à batteries sont uniquement destinés aux livraisons locales ou régionales, seuls les camions électriques alimentés par une pile à combustible hydrogène étant viables pour les longues distances zéro émission.

Les centres de recharge seront situés à tous les 150 milles (environ 240 kilomètres), soit le rayon d’action moyen des camions à batteries. Chaque site comptera une douzaine de bornes de recharge rapide pour camions de poids moyen et lourd ainsi que certaines commodités pour les chauffeurs.

Poids lourd et poids moyen à une station de recharge.
(Image : TeraWatt Infrastructure)

Selon le président de TeraWatt, Neha Palmer, c’est l’infrastructure de recharge qui est le plus grand frein au déploiement des camions électriques dans le transport de longue distance.

« Notre plateforme de développement immobilière et d’infrastructure positionne TeraWatt de façon unique afin de résoudre le problème de recharge des gestionnaires d’entreprises de camionnage, rendant atteignable l’électrification de leurs opérations », estime M. Palmer.

L’entreprise dit travailler avec les gouvernements et les distributeurs d’électricité afin d’obtenir différents incitatifs et subventions afin de procurer encore plus d’avantages aux clients utilisateurs.

Et les temps d’attente des chauffeurs?

Reste que, même avec une recharge rapide, il est généralement plus long de faire le plein d’électricité que de diesel – ou d’hydrogène, ce qui pose la question de la productivité et des heures de service pour les chauffeurs.

Une entreprise bien connue de l’Illinois, Commonwealth Edison Company (ComEd) travaille de son côté avec l’université de la Caroline du Nord à l’élaboration d’un système de « recharge rapide extrême » (Extreme Fast Charging, ou XFC), qui permettrait de recharger 30 fois plus rapidement un véhicule électrique qu’avec une prise conventionnelle de 240 volts.

Les coûts du projet sont évalués à 5 millions $ mais les chercheurs disposent d’une subvention de 200 000 $ du département américain de l’Énergie et de contributions de plusieurs partenaires.

Si la technologie s’avère viable, cela pourrait relancer le dilemme « batteries ou pile à combustible? »

Donnez votre avis

Vos données ne seront ni publiées, ni partagées.

*

  • PAS DEMAIN LA VEILLE TROP DE TEMPS PERDU
    ARRET A TOUT LES 2H DANS LES CONDITIONS SUPER IDÉALES + »ATTENDRE SON TOUR »
    HEURES DE CONDUITES/EN DEVOIR NON COMPATIBLES/
    CA VA VENIR MAIS PAS DEMAIN LA VEILLE
    12H4 MINUTES DE TRAJET