Croissance modeste pour Cummins, qui plaide pour la diversité des énergies devant le Congrès américain

0

Cummins vient d’annoncer ses résultats financiers du deuxième trimestre de 2019. Les revenus y ont atteint 6,2 milliards de dollars US, ce qui représente une hausse de 1% par rapport à la même période l’an dernier.

La firme de Columbus en Indiana indique que ces résultats ont été affectés négativement par la force du dollar américain face aux autres devises internationales. Elle évalue cet impact à 2%.

Les ventes en Amérique du Nord ont toutefois grimpé de 7% en Amérique du Nord au deuxième trimestre, établissant ainsi un nouveau record. Cummins estime que ses revenus pour l’ensemble de 2019 seront stables par rapport à 2018, réduisant légèrement ses prévisions en raison d’un affaiblissement de la demande en camions à l’échelle internationale, du ralentissement de la demande en pièces de rechange en Amérique du Nord et de la force du dollar américain.

Diversification des sources d’énergies

Tony Satterthwaite.

Par ailleurs, le motoriste et intégrateur de groupes propulseurs a fait une présentation devant la Chambre des représentants du Congrès américain il y a deux semaines, faisant l’apologie d’une diversification des sources d’énergies pour le secteur du transport par camion. Cette diversité a d’ailleurs récemment été mise en lumière à l’occasion de la publication par Transport Routier d’un reportage détaillé sur la question.

Le président de la division distribution de Cummins, Tony Satterthwaite, a déclaré aux élus américains que le diesel, le gaz naturel, l’électricité – par batterie ou pile à combustible hydrogène – devraient tous avoir leur place sur le marché, permettant ainsi aux utilisateurs de poids lourds d’adopter la solution qui convient le mieux à leurs applications. Il convient de rappeler que Cummins est présente dans chacun de ces modes de motorisation, le dernier développement en date étant son acquisition du spécialiste en piles à combustible Hydrogenics que nous avons présentée à nos lecteurs.

Cette transaction s’est avérée stratégique puisque Hydrogenics est liée au géant des gaz Air Liquide alors que Dana-TM4 vient d’annoncer une alliance similaire avec le concurrent Ballard Power Systems, alliance dans laquelle Praxair, concurrent d’Air Liquide, est également présente.

Dans sa présentation aux élus, M. Satterthwaite a déclaré que le secteur du transport par camion est « hautement complexe et nous ne croyons pas qu’une solution unique répondra à tous les besoins. »

Le haut dirigeant de Cummins a invité les politiciens à mettre en place des politiques favorisant l’innovation en matière de diversité énergétique, particulièrement à l’égard du développement d’infrastructures d’approvisionnement.

Il est temps que « toutes les collectivités aient accès à une gamme complète d’options d’énergies », a plaidé M. Satterthwaite.

Partager.

Laisser une réponse