Électromobilité : Eaton prépare l’acquisition de Souriau-Sunbank en France

0

Eaton prépare l’acquisition de la firme française Souriau-Sunbank Connection Technologies pour une somme de 920 millions de dollars américains.

Souriau-Sunbank, dont le siège social se trouve à Versailles, se spécialise dans les systèmes de connexions destinés aux environnements les plus rudes, incluant l’industrie du transport. Fondée il y a plus de 100 ans, l’entreprise est présente sur cinq continents et compte plus de 3 000 personnes à son emploi. Ses ventes annuelles dépassent les 300 millions de dollars.

« L’ajout de Souriau-Sunbank est un autre exemple de notre stratégie visant à faire migrer notre vaste expertise électique vers de nouveaux marchés, tels que notre segment eMobility nouvellement créé qui cible les véhicules électriques », a déclaré Craig Arnold, président et chef de la direction d’Eaton.

Le président de Souriau-Sunbank, Patrice Cavelier-Bros, s’est lui aussi réjoui de la transaction annoncée, disant qu’elle permettrait de mieux positionner les deux marques, de mieux servir les clientèles de chacune et de générer de la croissance.

La transaction est subordonnée à l’approbation des autorités réglementaires mais devrait être complétée avant la fin de l’année 2019.

Lorsqu’on sait que Cummins, avec qui Eaton a déjà des liens d’affaires, vient elle-même de faire l’acquisition d’Hydrogenics, une filiale de la multinationale française Air Liquide spécialisée dans les piles à combustible hydrogène comme nous l’annoncions il y a trois semaines, la « French Connection » se dessine de plus en plus clairement dans l’univers nord-américain du transport électrique.

Partager.

Laisser une réponse