GM fournira à Autocar des piles à combustible à hydrogène pour les tracteurs de terminaux et les camions vocationnels

General Motors (GM) fournira à Autocar des cubes d’alimentation à pile à hydrogène Hydrotec pour ses tracteurs électriques de terminaux et ses camions vocationnels.

Il s’agit de la première incursion de GM en tant que fournisseur de piles à combustible à hydrogène pour des utilisations vocationnelles.

(Photo : GM)

«Les systèmes de propulsion pour véhicules électriques, comme la plateforme Ultium de GM, sont d’excellentes solutions pour électrifier les véhicules de passagers , mais les véhicules de plus grande taille, comme les camions de classe 8 d’Autocar, les camions à ordures et les tracteurs de terminaux nécessitent des solutions robustes qui offrent une capacité de transport d’énergie importante et des temps de ravitaillement rapides», a indiqué Charlie Freese, directeur exécutif de GM, Global Hydrotec. «Nous voulons proposer des solutions carboneutres pour les véhicules les plus gros et les plus énergivores, et les piles à combustible sont idéales pour les applications les plus gourmandes en énergie.»

GM affirme que ses cubes de puissance Hydrotec peuvent électrifier des véhicules dans une gamme d’applications au-delà des véhicules de passagers, y compris des camions lourds pour le transport de marchandises et même des locomotives. En ce qui a trait aux véhicules commerciaux, les cubes seront d’abord utilisés avec les bétonnières, les camions porteurs à faux cadre basculant et les camions-bennes d’Autocar, suivis par les camions à ordures et les tracteurs de terminaux, dont la production commencera en 2026.

Cube de puissance Hydrotec (Photo : GM)

«Autocar fournit des solutions personnalisées pour le transport vocationnel et, à mesure que les réglementations évoluent, nous considérons les piles à combustible Hydrotec comme un moyen supplémentaire pour nos clients de répondre aux exigences de l’EPA avec des véhicules carboneutres», a affirmé Eric Schwartz, président d’Autocar, dans un communiqué de presse. «L’envergure et la fiabilité de GM, ainsi que la capacité de sa technologie de pile à combustible Hydrotec, amélioreront les plates formes existantes d’Autocar.»

Chaque cube de puissance contient plus de 300 piles à combustible à hydrogène, ainsi que des systèmes thermiques et de gestion de l’énergie. Le cube fournit 77 kilowatts de puissance en émettant peu de bruit. Ces cubes peuvent être empilés pour répondre aux besoins du véhicule en matière de puissance et d’autonomie.

Triz Engineering assurera l’intégration de la distribution d’énergie entre la pile à combustible et les batteries.

«Nous avons soigneusement étudié les camions vocationnels à usage intensif existants pour comprendre leurs demandes et exigences spécifiques», a expliqué Johann Vorster, président de Triz Engineering. «Avec GM et Autocar, nous avons mis au point une application de pile à combustible qui est unique dans le domaine des véhicules vocationnels , offrant ainsi aux poids lourds davantage d’options pour être vraiment robustes et capables d’atteindre zéro émission à l’échappement.»

Lors d’un entretien avec des journalistes, M. Freese a souligné : «Nous considérons les piles à combustible comme une solution idéale pour électrifier les véhicules de plus grande taille.»

Il a mentionné que les camions ayant de lourdes charges utiles et des besoins de remorquage, ainsi que ceux qui parcourent des distances de plus de 800 km, sont des modèles idéaux pour les piles à combustible à hydrogène. Le ravitaillement est plus rapide et l’autonomie et la charge utile sont plus importantes que pour les véhicules électriques à batterie.

Interrogé sur les raisons pour lesquelles GM envisagerait les tracteurs de terminaux et les camions vocationnels qui, dans la plupart des cas, retournent régulièrement au terminal ou ne le quittent jamais, M. Freese a indiqué que, dans de nombreuses applications, les piles à combustible resteraient plus judicieuses que les batteries électriques. D’autant plus qu’elles peuvent être alimentées en carburant beaucoup plus rapidement que rechargées.

«Lorsque les véhicules doivent fonctionner en permanence, 24 heures sur 24, il est difficile de les recharger pendant de longues périodes», a expliqué M. Freese. «Pour que les roues continuent de tourner et que ces véhicules continuent de rapporter de l’argent, c’est l’application parfaite que nous envisageons pour les piles à hydrogène, car nous pouvons très rapidement faire le plein du véhicule et le remettre en service pour qu’il rapporte de l’argent à son propriétaire, et ce, sans période d’immobilisation prolongée.»

À la question de savoir si les piles à combustible résisteront aux contextes rugueux à usage intensif auxquelles elles seront soumises avec Autocar, M. Freese a ajouté : «Le système avec lequel nous entrons en production a été testé dans des applications militaires.»

Les réservoirs d’hydrogène ont notamment été soumis à des tirs d’armes légères et même à des explosions de grenades propulsées par des roquettes. À l’intérieur des véhicules militaires à chenilles, les piles à combustible ont subi des tests de durabilité approfondis, notamment le franchissement de marches verticales et d’autres obstacles, ainsi que la chute de petites falaises. Elles ont également résisté à des températures extrêmement chaudes et froides, a indiqué M. Freese. D’autres essais ont montré que les piles à combustible peuvent résister à l’exposition éclaboussures routières et à d’autres contaminants.

«Nous avons placé l’hydrogène à bord dans des réservoirs de type 4 en fibre de carbone très solides et bien construits», a-t-il ajouté.

En ce qui concerne le coût, bien qu’il n’y ait pas encore de parité avec le diesel, M. Freese a déclaré que «la technologie évolue très rapidement et que les coûts diminuent en conséquence.»

Des économies d’échelle seront nécessaires pour atteindre la parité avec le diesel, et la collaboration avec Autocar pour mettre sur le marché des tracteurs terminaux et des camions à usage vocationnel fonctionnant à l’hydrogène et à la pile à combustible contribuera à concrétiser ces éconmies, a affirmé M. Freese.

Donnez votre avis

Vos données ne seront ni publiées, ni partagées.

*