J.D. Power confirme l’engouement pour les camions usagés, qui se vendent plus cher

La nature a horreur du vide. Alors que les fabricants de camions neufs peinent à remplir les commandes qui affluent, notamment en raison de problèmes d’approvisionnement, les acheteurs qui ne peuvent se permettre d’attendre se tournent vers les modèles usagés et sont prêts à y mettre le prix.

C’est que conclut  J.D. Power dans son bulletin du mois de mai sur les véhicules commerciaux. La firme d’analystes constate que ce sont les prix des camions de classe 8 qui ont marqué le mois, les modèles les plus récents étant les plus en demande.

Les acheteurs n’hésitent pas à payer 76,6% plus cher que l’an dernier pour un camion de classe 8 usagé. (Photo : Archives, Ritchie Bros.)

Aux enchères, les camions de classe 8 se sont vendus 76,6% plus cher en mai 2021 qu’au cours du même mois en 2020. J.D. Power n’hésite pas à qualifier cette hausse de « stratosphérique » et estime que ces prix sont à des niveaux historiques, ou pratiquement historiques.

« Ce marché de vendeurs demeurera en place pendant encore quelques mois », estime Chris Visser, analyste principal des camions commerciaux à la division évaluation de J.D. Power. Il ajoute qu’il faut s’attendre à un engouement pour les retours de location vers le troisième trimestre.

Du côté des poids moyens usagés, le mois de mai a été moins spectaculaire, mais néanmoins positif avec des prix qui demeurent fermes. La demande s’est particulièrement manifestée dans le segment plus léger de cette catégorie.

Donnez votre avis

Vos données ne seront ni publiées, ni partagées.

*