Jusqu’à 40 000 $ en subventions pour faire bouger vos camionneurs

0

Le camionnage est un milieu sédentaire et plusieurs chauffeurs subissent éventuellement les contrecoups de ce manque d’activité physique. Pourtant, ils ne demandent souvent pas mieux que de bouger, pour peu que leur milieu de travail soit adapté en conséquence.

La firme de transport par camion Sutco, en Colombie-Britannique, a même vu son taux d’attraction et de rétention de chauffeurs grimper depuis qu’elle met un gym à la disposition des routiers et du personnel de bureau.

Dans ce contexte, le programme d’aide financière de plus de 7 millions de dollars du gouvernement du Québec annoncé ce matin et qui vise à promouvoir l’activité physique en milieu de travail tombe à point nommé.

Les entreprises de 5 à 499 salariés qui verront leur projet sélectionné pourront bénéficier d’une aide financière maximale de 40 000 $. Ce soutien pourra servir à :

  • L’aménagement d’installations sportives sur le lieu de travail : par exemple, une salle multisport, un terrain sportif, des abris pour vélos, des vestiaires et douches ou autres dispositions favorisant directement la pratique régulière d’activités physiques.
  • L’achat de matériel et d’équipement : par exemple, des supports à vélos ou autre matériel sportif à usage collectif;
  • L’organisation et à la promotion d’activités physiques : par exemple, des formations, des conférences, des ateliers ou encore des activités de plein air.

Cette mesure fait écho aux recommandations du Comité scientifique de Kino-Québec, dont le plus récent avis se veut aussi un guide pour sensibiliser, motiver et outiller les entreprises qui souhaitent consolider une démarche structurée répondant à leur réalité et aux besoins de leur personnel.

On peut obtenir plus d’information sur les dispositions du programme d’aide financière en cliquant ici.

« Dans un contexte de rareté de la main-d’œuvre, c’est une bonne façon pour les employeurs d’être compétitifs et attractifs quant aux conditions de travail qu’ils proposent à leur personnel », a commenté le ministre québécois du Travail Jean Boulet.

Les bienfaits de l’activité physique sur la route sont également indéniables, nous avons d’ailleurs publié récemment un reportage complet à ce sujet.

Partager.

Laisser une réponse