Le camionnage tient bon avec les mises en chantier

0

L’indice des conditions de camionnage de la firme d’analystes FTR a pris du mieux en octobre, même s’il demeure en territoire négatif à -1.04. La demande toujours forte pour des services de transport expliquerait cette bonne tenue.

Selon FTR, les chiffres relatifs au nombre de mises en chantier sont une source d’optimisme pour l’industrie, alors que les secteurs manufacturier et industriels battent de l’aile au sud de la frontière.

Au Canada au cours du mois d’octobre, il y a eu 218 253 mises en chantier d’habitations selon la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL). Ces chiffres ont grimpé en novembre pour atteindre 219 047.

Les analystes de FTR demeurent néanmoins prudents et n’anticipent qu’une amélioration modeste des conditions de camionnage au moins jusqu’à la première moitié de 2020.

Le vice-président camionnage chez FTR, Avery Vise, estime que l’environnement économique de l’industrie du camionnage demeure relativement stable, malgré certaines fermetures de compagnies de transport aux prises avec des « problèmes de gestion interne ». Il fait très clairement référence, sans la nommer, à la faillite de Celadon qui a fait des vagues jusqu’au Québec.

« Le secteur manufacturier est affaibli mais la construction résidentielle se raffermit et le taux d’emploi et les dépenses de consommation demeurent solides », a déclaré M. Vise.

Partager.

Laisser une réponse