Nouveau rapport sur l’évolution des camions au gaz naturel

0

L’Alliance canadienne pour les véhicules au gaz naturel (ACVGN) annonce la publication d’un nouveau rapport intitulé : L’utilisation du gaz naturel dans le secteur des transports moyens et lourds.

À la suite de vastes consultations auprès de l’industrie des véhicules au gaz naturel (VGN) et des utilisateurs de parcs de véhicules, le rapport s’appuie sur les observations et les recommandations d’un document de 2010 intitulé L’utilisation du gaz naturel dans le secteur des transports.

Le nouveau rapport révisé comprend des renseignements à jour sur l’approvisionnement en gaz naturel, y compris une vaste section sur le gaz naturel renouvelable (GNR), des renseignements sur les progrès techniques ainsi que sur l’évolution des codes et des normes, et sur les réussites importantes du parc de véhicules à ce jour.

Observations du rapport

  • L’utilisation du gaz naturel comme carburant de transport peut offrir des avantages importants en matière de réduction d’émissions, avec un potentiel de réduction des émissions de GES allant jusqu’à 25 % selon le véhicule et le système d’alimentation utilisés. L’émergence du GNR offre des avantages supplémentaires en matière de réduction des émissions à l’industrie du transport.
  • L’utilisation importante des VGN par les entreprises de transport de déchets, de transport en commun et de camionnage, ainsi que leur utilisation par les transporteurs maritimes illustrent l’intérêt commercial de la technologie au Canada et le potentiel de réduction des coûts et des émissions.
  • Les arguments commerciaux pour l’usage de VGN au Canada sont solides. Les coûts du gaz naturel demeurent stables, et les parcs de véhicules à forte consommation de carburant peuvent bénéficier d’économies. Des mesures réglementaires supplémentaires favorisent les réductions d’émissions associées aux VGN, ce qui accentue l’analyse de rentabilité.
  • L’abondance de l’offre de gaz naturel d’origine géologique et l’offre croissante de gaz naturel renouvelable (GNR) laissent présager une stabilité continue des prix et une amélioration du rendement des émissions tout au long du cycle de vie.
  • Les parcs de véhicules canadiens utilisent de plus en plus de moteurs d’origine destinés au marché routier.

« Partout au Canada, les parcs de véhicules se tournent de plus en plus vers le gaz naturel pour écologiser leurs activités. La Feuille de route souligne que ce combustible domestique abondant et ses options renouvelables constituent une ressource clé pour l’amélioration de l’économie et de l’environnement du Canada », a déclaré Bart Van Aerle, président de Cummins Westport.

À propos du gaz naturel renouvelable…

Énergir (anciennement Gaz Métro) et la firme de camionnage C.AT. Inc. ont uni leurs forces respectives pour mettre sur la route le premier camion de transport de marchandise de classe 8 alimenté au gaz naturel renouvelable (GNR) au Québec.

Ce camion a été présenté dans le cadre du Sommet Movin’On de Montréal et a une autonomie de 1125 km.

L’utilisation d’un carburant alternatif n’est pas nouvelle pour C.A.T. En 2014, le transporteur a converti 110 véhicules de sa flotte pour passer les faire passer du diesel au gaz naturel.

Notons que le Groupe EBI, spécialisé dans la gestion des matières résiduelles et dont le siège social se trouve à Berthierville, est aussi un acteur important du secteur du gaz naturel renouvelable au Québec.

Lisez notre article de fond sur le gaz naturel et la décarbonisation en cliquant ici.

Partager.

Laisser une réponse