Que faire de tous ces camions et remorques en trop?

0

Comme Transport Routier le soulignait récemment dans un article de fond sur le sujet, le marché du matériel roulant d’occasion en est présentement un d’acheteurs et d’aubaines, alors que l’offre est en hausse, plusieurs transporteurs se défaisant d’équipement acquis pour répondre à un pic d’activité qui s’est calmé depuis.

La firme d’analystes ACT Research en vient à une conclusion similaire dans son dernier bulletin mensuel. Selon elle, l’offre excédentaire d’équipement de transport est l’un des facteurs clés des perspectives peu reluisantes des ventes de véhicules lourds au cours des deux prochaines années.

Ce facteur négatif vient s’ajouter à la faiblesse du secteur manufacturier et de l’économie en général aux États-Unis au cours des derniers mois, estime ACT, qualifiant ce mouvement à la baisse « d’inexorable ».

En bref, le manque de vigueur économique explique que bien des camions construits en 2019 ont maintenant du mal à trouver preneur, indique Kenny Vieth, président et analyste principal d’ACT.

Le camionnage n’est pas seul à souffrir, des baisses de volumes de fret étant également observées dans les modes ferroviaire et maritime, ce dernier ayant en plus à composer avec des normes environnementales plu strictes quant à la teneur en soufre du carburant utilisé par les navires.

Partager.

Laisser une réponse