Série CV : International de retour en classes 4 et 5

0

International compte bien faire parvenir son CV à tous les entrepreneurs désireux de se procurer un camion de classe 4 ou 5 (poids nominal brut jusqu’à 22 900 livres) avec sa nouvelle série CV, élaborée en partenariat avec GM et dont les lecteurs de Transport Routier ont pu avoir un premier aperçu en primeur le 24 octobre dernier.

Le dévoilement officiel de la nouvelle gamme de poids moyen a eu lieu hier dans la région de Chicago. Les nouveaux camions sont offerts en configurations 4×2 ou 4×4 à cabines simples ou d’équipe, les empattements allant de 141 à 243 pouces.

Le châssis de la série CV dispose de longerons d’une capacité de 50 000 psi et reçoit un traitement spécial pour mieux résister à la corrosion. Les camions sont dotés d’un moteur diesel International de 6,6 litres livrant 350 chevaux et 700 lb-pi de couple, jumelé à l’un des différents modèles de transmission automatique Allison à 6 rapports. Il est possible de doter ces transmissions d’une prise de mouvement (PTO).

La capacité des essieux Dana Spicer varie de 6 000 à 8 000 livres à l’avant et de 10 000 à 15 000 livres à l’arrière, le tout pouvant être couplé à une suspension pneumatique grâce à un compresseur monté sur le moteur. La cabine et l’intérieur du camion sont empruntés à GM, qui le commercialise sous l’appellation Chevrolet Silverado.

Le collègue James Menzies, du magazine Truck News, qui en a pris le volant estime que le CV offre une bonne visibilité, une tenue de route satisfaisante, une direction réactive et une accélération impressionnante, en plus d’un rayon de braquage serré. International affirme qu’il est de 50 degrés.

Selon Michael Cancelliere, président de la division camions et pièces de Navistar, l’offensive vise d’abord à déloger Ford, qui occupe une place prépondérante sur ce marché. « Les clients ne veulent plus faire affaire avec des concessionnaires automobiles qui ne font qu’effleurer le monde des camions. Ils ont besoin d’une marque qui se concentre sur le temps de productivité, avec des capacités de service et des heures d’ouverture qui conviennent à leurs besoins. Ils veulent plus qu’un camion, ils veulent un partenaire d’affaires qui les aidera à passer à faire passe leur entreprise au niveau supérieur », a-t-il déclaré en marge du lancement.

Partager.

Laisser une réponse