Transports Canada ouvert aux camions sans rétroviseurs

0

Nous annoncions mercredi que la Federal Motor Carrier Safety Administration (FMCSA) a accordé à la firme américaine Stoneridge une exemption spéciale lui permettant de commercialiser à grande échelle son système de caméras pour camions MirrorEye, qui élimine le besoin de recourir à des rétroviseurs conventionnels.

Non seulement le système est-il plus sécuritaire puisqu’il permet au chauffeur de disposer d’un champ de vision élargi, il génère aussi des économies de carburant appréciables (jusqu’à 2,5%, affirme Stoneridge) en éliminant la turbulence aérodynamique généralement associée aux grands rétroviseurs latéraux.

Bonne nouvelle pour les utilisateurs précurseurs, il sera possible de faire du transport transfrontalier avec ce genre de camions puisque Transports Canada emboîte le pas à ses homologues américains.

Dans le cadre d’un échange avec Transport Routier, les autorités du ministère des Transports du Canada disent être familiers avec cette technologie et avoir même mené une étude à son sujet.

Ottawa dit également avoir suivi les travaux réalisés par le Forum mondial pour l’harmonisation des réglementations sur les véhicules de l’Organisation des Nations Unies, de même que ceux réalisés par la National Highway Traffic Safety Administration des États-Unis.

Transports Canada précise : « La nouvelle Loi sur le renforcement de la sécurité automobile pour les Canadiens offre au ministère la souplesse nécessaire pour composer avec la technologie de sécurité sans cesse changeante. »

Bien que l’organisme fédéral dise ne pas encore avoir reçu de demande formelle pour l’installation de tels systèmes permettant d’éliminer les rétroviseurs sur les poids lourds, il se dit ouvert à suivre la même voie que les États-Unis.

« Comme aux États-Unis, les fabricants peuvent demander une exemption à Transports Canada pour l’installation d’un système de caméras au lieu de rétroviseurs latéraux, à condition qu’ils puissent démontrer que cela ne réduira pas de manière sensible la sécurité générale du modèle de véhicule visé », ajoute-t-on.

Du côté du fabricant Stoneridge, la porte-parole Chelsea Komblevicz confirme à Transport Routier que l’entreprise envisage bel et bien une expansion au Canada.

Partager.

Laisser une réponse