Un pas de plus vers un meilleur accès au Nouveau-Brunswick

Les gouvernements du Québec et du Canada viennent d’annoncer que d’importants appels d’offres seront diffusés prochainement pour la poursuite du réaménagement de la route 185 en autoroute entre Saint-Antonin et Saint-Louis-du-Ha! Ha!, dans la région du Bas-Saint-Laurent.

Ces appels d’offres sont liés à la réalisation de travaux d’asphaltage dans les secteurs de Saint-Antonin et de Saint-Honoré-de-Témiscouata. Ces travaux sont une étape supplémentaire vers les premières mises en service des tronçons déjà en construction.

Cette photo prise en novembre dernier à Saint-Antonin offre une vue des ponts d’étagement au-dessus de la route de la Station. (Photo : MTQ)

Rappelons que la route 185 deviendra l’autoroute 85 (ou autoroute Claude-Béchard), une artère à deux voies par direction avec séparation médiane.

La nouvelle infrastructure sera non seulement plus sécuritaire mais elle permettra également la circulation de grands trains routiers entre le Québec et le Nouveau-Brunswick, une configuration interdite sur la route actuelle.

Les porte-paroles politiques semblent bien conscients de l’importance de ce lien routier pour le camionnage, si l’on se fie aux propos tenus par Diane Lebouthillier, ministre du Revenu national et députée fédérale de Gaspésie–Les Îles-de-la-Madeleine : « Il s’agit d’une voie essentielle pour les déplacements à travers la région et le transport des marchandises entre le Québec et les Maritimes, et le projet permettra de créer de bons emplois à un moment où nous en avons toutes et tous besoin. »

Le projet s’étale sur une longueur de 94 km entre Rivière-du-Loup et la frontière du Nouveau-Brunswick. Les mises en service graduelles sont planifiées à partir de 2021.

Donnez votre avis

Vos données ne seront ni publiées, ni partagées.

*