Paccar double ses profits nets au troisième trimestre

Paccar, la maison mère des marques Kenworth et Peterbilt ainsi que DAF en sol européen et ailleurs dans le monde, « a atteint des profits nets records au troisième de trimestre de 2022 », se félicite Preston Feight, PDG du groupe.

Les ventes ont été de 7,06 milliards $ (tous les chiffres sont en dollars américains), en nette hausse par rapport aux 5,15 milliards $ du troisième trimestre de 2021.

Il s’en est dégagé des profits nets de 769,4 millions $ au troisième trimestre, soit 102 % mieux que les 380,5 millions $ enregistrés au cours de la même période l’an dernier.

Vue de face 3/4 d’un Kenworth W990 bleu qui tracte une remorque identifiée Paccar.
(Photo : James Menzies, archives)

Pour les neuf premiers mois de l’année, Paccar a jusqu’à maintenant fait des ventes de 20,69 milliards $ et dégagé 2,09 milliards $ de profits.

« Une forte utilisation des camions et la hausse du tonnage de fret transporté sont bons pour la demande en camions », a observé Mike Dozier, vice-président principal de Paccar.

Selon l’entreprise, il devrait se vendre au détail sur les marchés canadien et américain combinés un total de 265 000 à 285 000 véhicules de classe 8 en 2022.

Les profits avant impôts de la division Paccar Parts ont également très bien fait au cours de ce trimestre, atteignant un sommet inédit 373,6 millions $, en hausse de 32 % par rapport à ceux de 282,1 millions $ notés au troisième trimestre de 2021.

Selon Laura Bloch, directrice générale de Paccar Parts et vice-présidente de Paccar, cette bonne tenue de la division des pièces de rechange est attribuable à différents facteurs, dont le taux d’utilisation plus élevé des camions, le vieillissement de l’âge moyen des camions qui composent les flottes ainsi que le succès logistique de l’exploitation des 18 centres de distribution.

Paccar s’attend à dépenser de 330 à 400 millions $ en recherche et développement pour l’ensemble de 2022, l’enveloppe de recherche devant passer à 350 à 400 millions $ en 2023.

« Paccar investit dans des technologies de groupes motopropulseur au diesel propre et à zéro émission, dans des systèmes de conduite autonome, des services de véhicules connectés et des capacités de fabrication et de distribution de nouvelle génération », a expliqué à cet effet Harrie Schippers, président et directeur financier de Paccar.

Donnez votre avis

Vos données ne seront ni publiées, ni partagées.

*