Navigation: Payer

Environnement d’affaires
0

La Cour fédérale américaine a statué que des milliers de chauffeurs de l’entreprise FedEx Ground étaient considérés à tort comme des entrepreneurs indépendants et non pas comme des employés. FedEx pourrait devoir à ces chauffeurs plusieurs millions de dollars pour couvrir certains coûts, selon le cabinet d’avocats Leonard Carder, qui représente les chauffeurs californiens. Les chauffeurs de FedEx devaient payer pour les camions à l’effigie de FedEx Ground (marqués du logo FedEx Ground), le carburant, les assurances, les pneus, les vidanges d’huile, l’entretien, les uniformes, les scanners et la couverture d’indemnisation des travailleurs. Dans certains cas, les chauffeurs de FedEx devaient verser un salaire à des sous-traitants qu’ils devaient embaucher pour compenser leurs quarts de travail manqués (en raison de maladie, de vacances ou pour aider durant la période de Noël). Selon le cabinet d’avocats, après avoir payé ces dépenses, un chauffeur de FedEx type gagne moins qu’un chauffeur employé par les concurrents de FedEx Ground comme UPS, et ne reçoit aucun des avantages sociaux, comme les soins de santé, l’indemnisation des travailleurs, les congés de maladie payés, les vacances et le fonds de pension. En soi, les pratiques de FedEx sont anti-concurrentielles.

Environnement d’affaires
0

Vous savez, ces frais que vous payez chaque année pour obtenir une inspection de quarantaine agricole (IQA) à la frontière? Eh bien, ils pourraient tout bonnement tripler. «Alors que le Canada et les États-Unis sont censés travailler pour mettre en œuvre le plan d’action Par-delà la frontière, l’Animal and Plant Health Inspection Service (APHIS) arrive avec une proposition déraisonnable», a déclaré David Bradley, président et directeur général de l’Alliance canadienne du camionnage. Le département américain de l’APHIS prétend que les frais courants de 105 $ US, perçus auprès des camions qui traversent la frontière, ne génèrent pas suffisamment d’argent pour couvrir les coûts du service. L’APHIS, qui a fait appel à un cabinet d’expertise comptable indépendant pour revoir la structure des frais reliés à l’IQA, a constaté que les camions commerciaux équipés d’un transpondeur devraient débourser près de 320 $ US par année – une augmentation de 205 pour cent.