Navigation: Nouvelles

Environnement d’affaires
0

TransForce Inc., un chef de file nord-américain du secteur du transport et de la logistique, a annoncé qu’une filiale en propriété exclusive de TransForce a conclu l’acquisition de la totalité du capital-actions de Transport America Inc., un important fournisseur de services de transport de lots complets et de logistique. Transport America était une société du portefeuille de Goldner Hawn Johnson & Morrison Incorporated établie à Minneapolis. Fondée en 1984 et établie à Eagan, au Minnesota, la société Transport America fournit des services intégrés de transport de lots complets par remorque fermée partout aux États-Unis. Transport America propose un vaste éventail de services de transport de marchandises sur de courtes et de longues distances, des services d’expédition accélérée et spécialisée, ainsi que des services de transport international et intermodal par l’entremise de divers partenaires. Transport America, dont le réseau comprend douze terminaux à l’échelle des États-Unis, compte plus de 2 000 employés et entrepreneurs indépendants. Par l’intermédiaire de sa propre flotte et de ses entrepreneurs indépendants, Transport America exploite environ 1 500 véhicules motorisés et près de 4 400 remorques.

Environnement d’affaires
0

Une demande a été déposée au Ministère des Transports du Québec (MTQ), il y a quelques mois, afin de reporter la clause qui stipule qu’à compter du 1er janvier 2015, les remorques munies d’essieux de catégorie B.44 ou B.45 devront obligatoirement avoir un essieu autovireur. Après avoir analysé les arguments soumis et à la suite de l’analyse des impacts possibles, le MTQ confirme que la mesure annoncée en 1998, qui prévoit que l’essieu autovireur est requis dans les configurations d’essieux B.44 et B.45 du Règlement sur les normes de charges et de dimensions des véhicules routiers, est maintenue. Il n’y aura donc aucun prolongement au-delà du 31 décembre 2014 de la mesure transitoire qui permet de remplacer l’autovireur prévu aux configurations B.44 et B.45 par un essieu simple relevable. Ainsi donc, à compter du 1er janvier 2015, les groupes d’essieux de catégorie B.44 ou B.45 munis d’un essieu relevable feront l’objet d’une réduction de charge permise de l’ordre de 6 000 à 8 000 kg par rapport à ce qui est accordé présentement.

Environnement d’affaires
0

Les résultats publiés par le Canadian General Freight Index (CGFI) indiquent que le coût total du transport terrestre, pour les expéditeurs canadiens, a diminué de 0,4 pour cent au mois d’avril en comparaison avec le mois dernier. L’indice du taux de base, qui exclut les répercussions des frais accessoires imposés par les transporteurs, a diminué de 0,3 pour cent par rapport à mars 2014. La moyenne des surcharges sur le carburant imposées par les transporteurs a chuté ce mois-ci. Elle se situait à 21,45 pour cent du taux de base en avril, par rapport à 22,57 en mars. «Le transport frontalier de charges complètes a augmenté légèrement, compensé par une diminution du transport domestique de charges complètes, du transport domestique de charges partielles ainsi que du transport frontalier de charges partielles», a déclaré Doug Payne, président et directeur des opérations pour Nulogx.

Environnement d’affaires
0

James McKibbon, camionneur vétéran pour l’entreprise Trappers Transport, a remporté le prix Chauffeur de l’année décerné par la Manitoba Trucking Association (MTA) et Camions Volvo Canada. «James a reçu des éloges de clients de Trappers pour sa coopération et sa capacité à dépasser les attentes sur une base régulière», a déclaré son employeur. Un dossier de sécurité impeccable, un engagement envers l’industrie et le service à la clientèle ainsi qu’un modèle à suivre dans la communauté. Tels sont les critères évalués chaque année par la MTA pour déterminer le Chauffeur de l’année. M. McKibbon s’est distingué dans chacune des catégories : il a 33 ans de conduite sécuritaire derrière lui et ses confrères le décrivent comme étant loyal, travailleur et fiable, en plus d’être «le gars qui sacrifie son propre temps sans se plaindre».

Environnement d’affaires
0

L’indice des conditions d’expédition FTR a augmenté d’un point en avril, pour atteindre une lecture de -7,7, montrant un léger recul des perspectives de capacité critique, comme le laissent entrevoir les lectures du mois précédent. Cependant, ce changement mensuel n’annonce aucune réelle amélioration de la capacité du camionnage, qui reste extrêmement serrée. L’indice demeure bas, reflétant les lectures d’utilisation de la capacité des camions se situant autour de 98-99 pour cent, et laissant entrevoir peu de répit jusqu’à la prochaine récession. La croissance du fret devrait rester forte jusqu’à la fin de l’année, et le taux payé par les expéditeurs pour le transport du fret continuera d’augmenter.

Environnement d’affaires
0

Lisa Raitt, ministre des Transports, a annoncé que la réglementation identifiant les marchandises dangereuses transportées sur les routes et les voies ferrées canadiennes sera harmonisée au Canada et uniformisée avec celle des États-Unis et des Nations Unies. Le nouveau règlement prévoira l’identification transfrontalière uniforme des marchandises dangereuses, ce qui éliminera le besoin de procéder à des interprétations et permettra au personnel d’urgence de mieux comprendre les risques que présentent les marchandises transportées, et ainsi, de prendre les mesures d’intervention appropriées. Les modifications servent à préciser l’utilisation de la plaque étiquette de danger afin d’identifier les livraisons de certaines classes de marchandises dangereuses, telles que les produits chimiques pour piscines, le propane et l’acétone dans les petits contenants. Elles introduisent également de nouvelles indications de danger réglementaires afin d’identifier les peroxydes organiques, les polluants marins et d’autres marchandises dangereuses transportées en quantités limitées.

Environnement d’affaires
0

Cargo Montréal, la grappe métropolitaine de logistique et de transport de marchandises, a reçu deux prix d’excellence en transport, dans le cadre du Gala des grands prix d’excellence en transport de l’Association québécoise des transports (AQTr). Le premier prix reçu, Prix Transport de marchandises 2014, a été décerné à CargoM pour le projet «Création de la grappe métropolitaine de logistique et transport de Montréal». Ce prix souligne l’excellence de tout projet de transport de marchandises cohérent, original et reproductible, qui améliore l’efficacité des réseaux ou des modes servant au transport des marchandises, facilitant le flux du transport de marchandises et contribuant à la vitalité économique, dans une vision de développement durable.

Environnement d’affaires
0

Manac Inc., un chef de file nord-américain en conception et fabrication de semi-remorques spécialisées, annonce l’acquisition de la totalité des actions émises et en circulation de Peerless Limited, pour un montant en espèces de 14,75$ millions, sujet à ajustement pour fonds de roulement. Établie à Penticton en Colombie-Britannique, Peerless conçoit et fabrique des semi-remorques et châssis hautement spécialisés pour le transport de marchandises et d’équipements destinés à des applications d’exploitation pétrolière, gazière, minière et forestière, ainsi que de construction. Peerless opérait la division Mobile Solution de McCoy Corporation depuis 2004.

Environnement d’affaires
0

Oceanex désire vous informer qu’elle a appris que certaines entreprises donnent l’impression d’avoir un lien d’affaire avec Oceanex pour le transport de véhicules en provenance ou à destination de Terre-Neuve. Veuillez prendre note qu’Oceanex n’a aucune connaissance de telles expéditions et vous recommande d’être diligents au moment de conclure les modalités de transport. Oceanex émet un numéro de réservation pour toute expédition et si vous ne transigez pas directement avec Oceanex, vous devriez communiquer avec l’entreprise qui a fait vos arrangements et demander le numéro de réservation d’Oceanex. Par la suite, vous pouvez contacter le service de réservation chez Oceanex au 1-877-875-9595 pour confirmer que votre réservation est valable.