Navigation: Expédition

Environnement d’affaires
0

De janvier à février, l’indice des conditions d’expédition FTR a chuté à 1,0, alors que se dissipent les répercussions positives à court terme de l’ajustement ponctuel causé par la chute rapide des prix du diesel et par l’annulation des changements au règlement sur les heures de service. Partant de là, on s’attend à ce que l’indice se détériore en raison des pressions occasionnées par les nouvelles réglementations affectant le secteur du camionnage, de même que par la croissance continue du fret et de la hausse anticipée des prix de l’énergie.

Environnement d’affaires
0

L’indice des conditions d’expédition FTR s’est nettement amélioré en décembre 2014, avec une lecture presque neutre de -0,6, reflétant la chute rapide des prix du diesel ainsi que les répercussions positives qu’a eu sur la capacité l’assouplissement du règlement régissant les heures de service. FTR s’attend à ce que les conditions d’expédition se détériorent en 2015, en raison des nouvelles pressions réglementaires et du resserrement de capacité occasionné par une bonne croissance du fret. Les bas prix prolongés du carburant pourraient atténuer le niveau de déclin de l’indice des conditions d’expédition.

Environnement d’affaires
0

L’indice des conditions d’expédition FTR, avec une lecture de -5,5 en octobre, reflète une légère amélioration – temporaire – de la capacité de transport. Bien que la capacité soit désormais hors de la zone critique d’il y a quelques mois, le segment du camionnage demeure très vulnérable aux pénuries saisonnières. FTR s’attend à ce que l’indice des conditions d’expédition se détériore au cours des prochains mois, surtout à la lumière de l’augmentation notable des coûts pour les transporteurs, à l’exception du carburant, et de l’augmentation des frais de transactions, alors que les expéditeurs sont à la recherche de capacité supplémentaire pour transporter leurs marchandises.

Environnement d’affaires
0

Le fabricant de composantes de camions Eaton a nommé Pavan Pattada au poste de président de sa division Camions, Amérique du Nord. Il entrera en fonction à partir de janvier 2015. M. Pattada, qui occupait jusqu’à tout récemment le poste de premier vice-président, gestion de la chaîne d’approvisionnement d’entreprise chez Eaton, se rapportera à Ken Davis, président de la division Vehicle Group. «Le succès de Pavan dans différents rôles clés chez Eaton, son éventail d’expériences dans des rôles opérationnels et stratégiques, son temps passé dans l’industrie du camionnage de même que son souci de la clientèle, font de lui la bonne personne pour diriger notre équipe de la division Camions, Amérique du Nord», a déclaré M. Davis.

Environnement d’affaires
0

Affichant une lecture de -6,6, l’indice des conditions d’expédition FTR de septembre demeure pratiquement inchangé par rapport au mois précédent, reflétant le maintien des déficits de capacité qui détériorent le service ou imposent des taux plus élevés. Avec le resserrement soutenu de la capacité et des augmentations salariales annoncées par certaines flottes, on prévoit que le coût d’expédition des marchandises demeurera élevé. Le ralentissement typique du tonnage du fret durant l’hiver n’offrira qu’un sursis mineur et de courte durée, alors que l’indice des conditions d’expédition devrait rester dans le même spectre dans un avenir prévisible. Jonathan Starks, directeur de l’analyse du transport chez FTR, a déclaré : «Bien que la capacité des camions n’ait pas été aussi mauvaise que ce que nous avons vu au cours de l’hiver dernier, elle est demeurée serrée et, par conséquent, les taux ont été élevés toute l’année. Récemment, la préoccupation est passée de la capacité sur les routes à des problèmes dans les ports. À cause de la congestion portuaire, nous voyons les impacts potentiels sur les prévisions des commerçants par rapport au Black Friday. Pour ajouter aux ennuis, les importateurs subissent les surcharges imposées par les ports. De plus, ils sont aux prises avec des retards dans l’acheminement des marchandises ainsi que des coûts supplémentaires. Si une résolution du conflit de travail sur la côte ouest ou un ralentissement hivernal du fret ne facilite pas la situation, ceux qui dépendent de ces ports pourraient être aux prises avec un environnement d’exploitation très difficile au début de l’année 2015.

Environnement d’affaires
0

FedEx Canada vient de conclure un accord avec la chaîne de supermarchés Metro Inc. en vue d’offrir tous les services d’expédition des ExpédiCentres FedEx accrédités dans la majorité des magasins Super C de la province, poursuivant son expansion au détail au Québec. «Cette entente renforce notre engagement au Québec et notre capacité de relier les cyberconsommateurs et les PME du Québec au reste du pays et du monde», a déclaré Lisa Lisson, présidente de FedEx Express Canada. «Notre alliance avec Super C nous permettra d’offrir plus de points d’accès que jamais auparavant aux collectivités de l’ensemble de la province.» FedEx annonçait en avril 2014 la conclusion d’un accord similaire avec Home Hardware Stores Limited, qui permettait aux marchands-propriétaires d’offrir la gamme complète des services d’ExpédiCentres FedEx accrédités dans leur magasin. L’alliance avec Super C permettra la mise en service d’ExpédiCentres FedEx accrédités en deux phases. Durant la première phase, près de 40 magasins deviendront des ExpédiCentres FedEx accrédités d’ici la fin de janvier 2015.

Environnement d’affaires
0

En juin, l’indice des conditions d’expédition FTR s’est amélioré d’un point par rapport au mois précédent, affichant une lecture de -6,5. Cette amélioration pourrait être de courte durée, cependant, puisque FTR prévoit un nouveau recul de l’indice en juillet. D’ici la fin de l’année, des résultats similaires ou inférieurs à ceux du mois de mai pourraient être observés. Les tarifs contractuels et les taux au comptant – pour le transport de marchandises – augmentent dans un environnement à pleine capacité, ce qui n’est pas prêt de changer. Alors qu’une forte augmentation de la demande pour la saison d’expédition automnale se concrétise, les conditions d’expédition risquent de se détériorer davantage.

Environnement d’affaires
0

TransForce Inc., un chef de file nord-américain du secteur du transport et de la logistique, a annoncé qu’une filiale en propriété exclusive de TransForce a conclu l’acquisition de la totalité du capital-actions de Transport America Inc., un important fournisseur de services de transport de lots complets et de logistique. Transport America était une société du portefeuille de Goldner Hawn Johnson & Morrison Incorporated établie à Minneapolis. Fondée en 1984 et établie à Eagan, au Minnesota, la société Transport America fournit des services intégrés de transport de lots complets par remorque fermée partout aux États-Unis. Transport America propose un vaste éventail de services de transport de marchandises sur de courtes et de longues distances, des services d’expédition accélérée et spécialisée, ainsi que des services de transport international et intermodal par l’entremise de divers partenaires. Transport America, dont le réseau comprend douze terminaux à l’échelle des États-Unis, compte plus de 2 000 employés et entrepreneurs indépendants. Par l’intermédiaire de sa propre flotte et de ses entrepreneurs indépendants, Transport America exploite environ 1 500 véhicules motorisés et près de 4 400 remorques.

Environnement d’affaires
0

L’indice des conditions d’expédition FTR a augmenté d’un point en avril, pour atteindre une lecture de -7,7, montrant un léger recul des perspectives de capacité critique, comme le laissent entrevoir les lectures du mois précédent. Cependant, ce changement mensuel n’annonce aucune réelle amélioration de la capacité du camionnage, qui reste extrêmement serrée. L’indice demeure bas, reflétant les lectures d’utilisation de la capacité des camions se situant autour de 98-99 pour cent, et laissant entrevoir peu de répit jusqu’à la prochaine récession. La croissance du fret devrait rester forte jusqu’à la fin de l’année, et le taux payé par les expéditeurs pour le transport du fret continuera d’augmenter.