Navigation: Normes

Environnement d’affaires
0

Depuis le 20 novembre, les changements apportés au Règlement sur les normes de sécurité des véhicules routiers sont en vigueur. Les principaux changements concernent : la vérification avant départ (celle-ci devient la ronde de sécurité), les défectuosités mécaniques mineures et majeures, les modalités d’application de la vérification mécanique et les motifs de révocation d’un programme d’entretien préventif.
Plusieurs outils et publications sont disponibles. Depuis mai dernier, plusieurs outils ont été élaborés ou mis à jour pour vous aider à vous préparer à ces changements réglementaires.

Environnement d’affaires
0

C’est le 20 novembre 2016 que les changements apportés au Règlement sur les normes de sécurité des véhicules routiers entreront en vigueur. Les principaux changements concernent la vérification avant départ (celle-ci devient la ronde de sécurité), les défectuosités mécaniques mineures et majeures, les modalités d’application de la vérification mécanique et les motifs de révocation d’un programme d’entretien préventif. Outils et publications : Depuis mai dernier, plusieurs outils ont été élaborés ou mis à jour pour vous aider à vous préparer à ces changements réglementaires, dont une présentation sur la nouvelle ronde de sécurité. Cette présentation est basée sur les changements au Règlement sur les normes de sécurité des véhicules routiers. Elle se veut un outil d’accompagnement pour les propriétaires, exploitants et conducteurs de véhicules lourds (PECVL) sur les nouvelles règles qui entreront en vigueur le 20 novembre prochain. Pour tous les détails, consultez la page Web portant sur la ronde de sécurité. Pour obtenir plus de renseignements sur ces changements, consultez la page des Normes de sécurité des véhicules routiers ou appelez au 1 800 554-4814.

Environnement d’affaires
0

TOTAL Canada, filiale de TOTAL, 4e groupe pétrolier intégré au monde, annonce le lancement de sa nouvelle gamme RUBIA OPTIMA. Cette gamme élaborée pour les moteurs de poids lourds est conforme aux nouvelles catégories définies par l’American Petroleum Institute (API), prenant effet en décembre 2016. Afin d’améliorer la consommation de carburant et de rendre les moteurs diesel plus propres, de nouvelles huiles sont requises. La catégorie CJ-4 a été développée il y a près d’une décennie et va être remplacée par deux nouvelles catégories, API CK-4 et API FA-4. Celles-ci ont été créées afin de répondre aux nouvelles normes d’émissions de gaz à effet de serre. Grâce à sa formulation complexe, la gamme TOTAL RUBIA OPTIMA offre une meilleure protection du moteur ainsi qu’un degré de performance sans équivalent, selon le fabricant. TOTAL RUBIA OPTIMA aidera à réduire les émissions de dioxyde de carbone tout en améliorant la consommation de carburant. Grâce à sa meilleure résistance à l’oxydation, TOTAL RUBIA OPTIMA permet d’atteindre l’intervalle de vidange le plus long autorisé par les constructeurs.

Environnement d’affaires
0

L’Environmental Protection Agency (EPA) des États-Unis a annoncé la prochaine étape de règlements proposés sur les émissions de gaz à effet de serre (GES) à l’automne 2015. Depuis, Transports Canada a annoncé son intention d’emboîter le pas et a déjà tenu ses premières réunions à cet effet. On s’attend à ce que le gouvernement fédéral établisse ses normes en fonction du modèle américain, alors que l’industrie espère quelques changements tenant compte de la réalité canadienne, notamment en ce qui concerne nos différentes configurations de véhicules, nos restrictions de poids et nos différents environnements de travail. On ne peut tout simplement pas approuver une norme américaine sans discuter et espérer qu’elle fonctionne efficacement au Canada. Les normes entreront en vigueur en 2018 pour les remorques et en 2021 pour les moteurs de poids lourds. FPInnovations et sa division Groupe PIT aborderont les répercussions qu’auront les nouvelles normes, les mesures qu’il faudra prendre pour les atteindre et la manière dont elles vont affecter les futurs standards de spécification, de fonctionnement et de performance des camions et remorques à partir de maintenant.

Environnement d’affaires
0

Le 18 septembre 2015, l’Environmental Protection Agency (EPA) des États-Unis a remis à Volkswagen un avis d’infraction à la Clean Air Act. Selon cet avis d’infraction, les modèles équipés d’un moteur diesel quatre cylindres des marques Volkswagen et Audi, construits entre 2009 et 2015, sont dotés d’un dispositif de mise en échec qui permet aux voitures de contourner les normes de l’EPA visant les émissions de certains polluants atmosphériques. Environnement Canada a fait la mise à jour suivante au sujet de cette affaire.

Environnement d’affaires
0

La ministre de l’Environnement, Leona Aglukkaq, a annoncé aujourd’hui que le gouvernement Harper avait aligné de nouvelles normes qui visent les véhicules et les carburants sur celles des États-Unis, et ce, dans le but de réduire la pollution atmosphérique provenant des véhicules routiers, ce qui s’inscrit dans son engagement continu à améliorer la qualité de l’air pour la population canadienne. La réglementation du Canada sur les normes du groupe 3 imposera des normes strictes qui viseront les émissions de polluants atmosphériques produites par les nouveaux véhicules à passagers, les nouvelles camionnettes et certains véhicules lourds (dont les camions de livraison), et celles-ci entreront en vigueur dès l’année modèle 2017. Cette réglementation visera également à réduire les limites applicables à la teneur en soufre autorisée dans l’essence à partir de 2017, ce qui aligne les normes canadiennes sur celles des États-Unis.

Environnement d’affaires
0

Le 2 février 2014, la zone de comportement «Conformité aux normes de charges» de la Politique d’évaluation des propriétaires et des exploitants de véhicules lourds deviendra «Charges et dimensions». Voici un survol des principaux changements apportés à cette zone de comportement. La zone «Charge et dimensions» regroupera toutes les infractions liées aux points suivants : Dimensions excédentaires, Surcharge axiale, Surcharge par rapport à la masse totale en charge permise, Non-respect d’une restriction de charges sur les ponts et viaducs, Permis spéciaux de circulation. Des infractions relatives aux articles du Code de la sécurité routière (CSR) en feront également partie. Les seuils des zones de comportement «Charges et dimensions» et «Comportement global de l’exploitant» ont été ajustés afin de tenir compte du regroupement des infractions et de la nouvelle pondération des événements.

Environnement d’affaires
0

Du 23 au 27 septembre derniers, Contrôle routier Québec a pris part à une opération pancanadienne de vérification sur le transport de marchandises dangereuses. Cette opération, qui s’est tenue dans plusieurs régions du Québec, démontre la collaboration des transporteurs de matières dangereuses et leur rigueur dans l’application de la réglementation. Lors de cette opération, 515 mouvements de transport de matières dangereuses ont été vérifiés, et 77 infractions concernant la règlementation sur les marchandises dangereuses ont été relevées, dont la majorité concernait les normes visant les extincteurs et les plaques d’identification de danger.